Douglas Crawford

Douglas Crawford

juin 27, 2018

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN (Virtual Private Network) est un moyen d’ajouter un niveau supplémentaire de confidentialité à votre activité en ligne. Les VPN cryptent la connexion internet de votre appareil, vous permettant de surfer sur la toile de manière privée et sans indiscrétion de la part de pirates informatiques. Un peu comme un système de sécurité pour votre domicile, un VPN maintien vos objets de valeur en sécurité et tout le reste à l’extérieur.

Un VPN vous permet de vous connecter à internet par le biais d’un serveur qu’un fournisseur de VPN fait fonctionner. Toutes les données qui circulent entre votre ordinateur, téléphone ou tablette, et ce « serveur VPN » sont cryptées de manière sécurisée. Il résulte de cette installation que les VPN :

vpns_for_beginners

  • Procurent de la confidentialité en cachant votre activité sur internet à votre FAI (et à votre gouvernement).
  • Vous permettent d’éluder la censure (par l’école, le travail, votre FAI, ou votre gouvernement).
  • Vous permettent d’imiter géographiquement une autre localisation que la vôtre pour vous permettre d’accéder à des services que l’on vous refuse injustement en raison de votre situation géographique (ou quand vous êtes en vacances).
  • Vous permettent de télécharger en P2P en toute sécurité.

Afin d’utiliser un VPN, il faut d’abord vous inscrire à un service VPN, ce qui coûte généralement entre 5 $ et 10 $ par mois (avec des réductions si vous payez 6 mois ou 1 an au même moment). Un contrat avec un service VPN est nécessaire pour utiliser un VPN.

Remarque : l’utilisation d’un service VPN ne se substitue pas à fournisseur d’accès internet (FAI) qui reste nécessaire. À la base, c’est votre FAI qui vous procure une connexion internet.

VPN commercial contre VPN d’entreprise

À l’origine, la technologie VPN a été développée pour permettre aux travailleurs à distance de se connecter en toute sécurité au réseau de l’entreprise pour accéder aux ressources de l’entreprise lorsqu’ils n’étaient pas au bureau. Bien que le VPN soit toujours utilisé comme ça, le terme renvoie maintenant généralement à des services VPN commerciaux qui permettent aux clients d’accéder à internet de manière privée par le biais de leurs serveurs.

Cet article (et le site internet BestVPN) traite exclusivement de ces services VPN commerciaux. Il ne faut pas confondre l’utilisation du terme VPN faite ici avec les réseaux d’entreprises privées. Ces derniers sont une toute autre histoire (malgré des similarités et des mélanges de styles dans la technologie sous-jacente).

Comment ça marche ?

vpns_for_beginners
Normalement, quand vous vous connectez à internet, vous vous connectez d’abord à votre fournisseur d’accès internet (FAI), qui vous connecte ensuite à n’importe quel site internet (ou toute autre ressource internet) que vous souhaitez visiter. Tout votre trafic internet passe par les serveurs de votre FAI, et est visible pour votre FAI.

Lorsque vous utilisez un VPN, vous vous connectez à un serveur tenu par votre fournisseur de VPN (un « serveur VPN ») en passant par une connexion cryptée (parfois nommée un « tunnel VPN »). Cela signifie que toutes les données circulant entre votre ordinateur et le serveur VPN sont cryptées pour que vous et le serveur VPN soyez les seuls à pouvoir les « voir ».

Ce montage a un certain nombre de conséquences importantes :

1. Votre FAI ne peut pas savoir ce que vous faites sur internet

  • Il ne voit pas vos données parce qu’elles sont cryptées.
  • Il ne peut pas savoir quels sites internet (et ainsi de suite) vous visitez parce que toute votre activité internet est acheminée par le biais du serveur VPN. Votre FAI voit uniquement que vous êtes connecté au serveur VPN.

Your ISP can only see that you are connected to the VPN server.

2. Vous semblez accéder à internet depuis l’adresse IP du serveur VPN

  • Si le serveur VPN est situé dans un autre pays que vous, en ce qui concerne internet, vous êtes aussi situé dans ce pays (la plupart des services VPN ont des serveurs situés dans de nombreux pays différents).
  • Quiconque surveille votre activité internet ne pourra la suivre que jusqu’au serveur VPN, donc à moins que votre fournisseur de VPN transmettent les informations vous concernant (on en reparlera plus tard), votre véritable adresse IP est cachée. Cela signifie que les sites internet etc. ne voient pas votre véritable adresse IP (uniquement celle du serveur).

3. On peut utiliser des hotspots Wi-Fi publics sans danger

Parce que la connexion entre votre appareil et le serveur VPN est cryptée. Même si un pirate parvient à intercepter vos données, par exemple en vous faisant vous connecter un « point d’accès Wi-Fi piraté » ou en utilisant un renifleur de paquets sur vos données Wi-Fi, les données seront en sécurité parce qu’elles sont cryptées.

4. Votre fournisseur de VPN peut savoir ce que vous faites sur internet

  • Par conséquent, vous retirez votre confiance à votre FAI (que la protection de votre vie privée n’intéresse pas et qui ne s’y consacre pas) et vous la transmettez à votre fournisseur de VPN, qui promet généralement de protéger votre vie privée.
  • Certains services VPN plus orientés vers la vie privée atténuent le problème en employant diverses mesures techniques pour en savoir aussi peu que possible sur vous. Davantage à ce sujet plus tard.

5. Votre internet va être ralenti

  • Ceci parce que crypter et décrypter des données nécessite de la puissance de traitement. Cela signifie aussi que, techniquement, plus le cryptage utilisé est fort, plus votre accès internet est lent.
  • Cependant, compte tenu de la puissance des ordinateurs modernes, ce problème est relativement mineur eu égard à la distance supplémentaire parcourue par vos données. L’utilisation d’un VPN ajoute toujours une étape supplémentaire au trajet que vos données doivent parcourir (c’est-à-dire jusqu’au serveur VPN), et grâce aux lois de la physique, plus la distance à parcourir par vos données est longue, plus ça prend de temps.

Si le serveur VPN auquel vous vous connectez est situé à proximité pour accéder à un site internet qui est également situé à proximité, vous pouvez vous attendre à un impact d’environ 10 % sur la vitesse de connexion internet que vous obtenez sans utiliser de VPN. Si vous vous connectez à un serveur situé à l’autre bout du monde, vous devez vous attendre à un impact bien plus important.

Certains fournisseurs de VPN sont plus performants que d’autres. C’est pourquoi toutes les évaluations que nous publions incluent des tests de vitesse détaillés. Puissance de traitement du serveur, bande passante disponible, et charge (combien d’autres personnes utilisent le serveur en même temps) ont toutes un impact sur la vitesse.

À égalité dans tous les autres domaines, pour la meilleure performance lorsque vous utilisez un VPN, vous devriez vous connecter au serveur VPN le plus proche du site internet ou du service que vous souhaitez utiliser, et ensuite aussi proche que possible de votre propre situation géographique.

Par exemple, si vous voulez accéder à Netflix aux États-Unis depuis le Royaume-Uni, je me connecterais à un serveur situé aux États-Unis, mais aussi proche que possible du Royaume-Uni (un lieu situé au nord de la côte est, tel que New York, serait idéal).

Les VPN sont-ils légaux ?

Oui. Dans la plupart des pays, les citoyens ont légalement le droit à la vie privée. Pour autant que je sache, le simple fait d’utiliser un service VPN n’est pratiquement illégal nulle part.

vpns_for_beginners

Des pays plus répressifs tels que la Chine ou l’Iran, qui n’aiment naturellement pas l’accès à internet sans restriction et largement sans comptes à rendre que permet un VPN, interdisent effectivement aux services VPN de fonctionner dans leurs pays. Ils essaient aussi d’empêcher les utilisateurs d’accéder à des services VPN situés à l’étranger.

Néanmoins, même en Chine, qui a le système de censurele plus sophistiqué au monde, de tels blocages ne sont que partiellement efficaces.Nous n’avons pas encore entendu parler de quelqu’un ayant eu des problèmes pour avoir simplement utilisé un VPN.

En Europe, un certain nombre de gouvernements a utilisé la menace terroriste pour adopter des lois de surveillance d’envergure. Dans de nombreux pays (tels que la France et le Royaume-Uni) les fournisseurs de VPN doivent conserver l’historique de l’activité de leurs utilisateurs. Les utilisateurs de VPN qui recherchent la confidentialité feraient mieux d’éviter tout service basé dans de tels pays. Ils devraient au contraire opter pour des serveurs situés dans des pays où la loi ne rend pas les historiques obligatoires.

Par où commencer ?

Il y a énormément de services VPN qui cherchent à attirer votre attention. Malheureusement, tous les fournisseurs de VPN ne sont pas égaux (loin de là !). La première chose à faire, par conséquent, est de consulter les évaluations et recommandations sur des sites tels que BestVPN (c’est pour ça que nous sommes là !).

vpns_for_beginners
La première chose à prendre en compte, c’est la raison pour laquelle vous voulez un VPN. Est-ce principalement pour protéger votre vie privée en surfant sur internet ? Pour télécharger sans regarder par-dessus votre épaule ? Pour échapper à la grande muraille pare-feu de Chine ? Ou juste pour accéder à des services étrangers de télévision en streaming dotés d’un blocage géographique ?

Bien que pratiquement tous les services VPN assurent les bases principales dans une certaine mesure, il n’existe pas de service VPN parfait.

Les choses à prendre en considération :

  • Prix
  • Vitesse – le VPN implique toujours des pertes de vitesse de connexion internet, comme évoqué plus tôt.
  • Vie privée – tous les fournisseurs de VPN promettent la protection de votre vie privée, mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Voir « Un VPN me rend-il anonyme ? » ci-dessous pour une discussion à ce propos.
  • Sécurité – quelle est l’efficacité des mesures techniques employées pour empêcher un adversaire (les pirates, la NSA, etc.) de forcer l’accès à vos données ? Là encore, voir ci-dessous pour plus de détails.
  • Nombre de serveurs/pays – si vous avez besoin de vous connecter à des serveurs situés un peu partout, alors le plus grand nombre sera le mieux. Comme ça, il est plus probable que vous trouverez un serveur là où vous en avez besoin.
  • Nombre de connexions simultanées – certains fournisseurs ne vous laisseront vous connecter à leur service qu’avec un appareil à la fois, tandis que d’autres vous permettront de vous connecter avec votre PC, votre ordinateur portable, votre téléphone, votre Xbox et la tablette de votre petit-ami/petite-amie en même temps. Plus on est de fous plus on rit !
  • Assistance à la clientèle – de nombreux utilisateurs de VPN apprennent encore les ficelles, donc une assistance à la clientèle qui a) répond vraiment à vos questions dans un délai raisonnable, et b) sait de quoi elle parle, n’a pas de prix.
  • Essais gratuits et garanties satisfait ou remboursé : peut-être la meilleure manière de décider si un service est fait pour vous avant de vous y abonner.
  • Logiciel – Les clients VPN ne doivent pas seulement être beaux et faciles à utiliser, mais aussi ajouter de nombreuses fonctionnalités stylées. Parmi elles, les plus utiles sont les killswitch de VPN et la protection contre les fuites de DNS.
  • Assistance multi plates-formes – un service ne sert à rien s’il ne fonctionne pas sur votre appareil/système d’exploitation. L’assistance peut inclure des guides détaillés de paramétrage pour différentes plates-formes, ou des applications dédiées (comme c’est de plus en plus courant pour les appareils iOS et Android).
  • Autres accessoires et caractéristiques – certains fournisseurs proposent des « serveurs furtifs » pour contourner la grande muraille pare-feu de Chine, SmartDNS ou du stockage sur le cloud gratuits, des options de sécurité sophistiquées (telles que le VPN par Tor), et autres.

Le VPN est disponible pour pratiquement tous les appareils de type ordinateur, y compris les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables, les smartphones, et les tablettes.

À peu près tous les fournisseurs sont compatibles avec les plates-formes Windows, Mac OSX, Android et iOS. Nombre d’entre eux sont aussi compatibles avec Linux et Chrome OS (même si seulement indirectement). La comptabilité avec Blackberry OS et les appareils Windows Mobile est cependant bien plus rare.

Pour vous abonner à un service VPN, visitez simplement son site internet et suivez les liens. Votre fournisseur vous donnera les instructions sur la marche à suivre. Nos évaluations complètes contiennent aussi une partie sur la procédure qui déroule toute la procédure de chaque fournisseur.

Curieusement, il ne semble pas y avoir beaucoup de corrélation entre le prix payé et le service VPN reçu. Il est donc recommandé de lire nos évaluations (y compris la partie commentaires des lecteurs). Vous pouvez aussi profiter des essais gratuits et des garanties satisfait ou remboursé pour vous aider à vous décider.

VPN gratuit

vpns_for_beginners
Il existe des services VPN gratuits, mais ils sont extrêmement limités d’une manière ou d’une autre. On ne peut pas non plus leur faire confiance pour ne pas vendre vos données. Ce n’est pas bon marché de faire fonctionner un service VPN, donc il faut envisager la manière dont un service gratuit peut se permettre de fonctionner. Comme dit l’adage, si vous ne payez pas un produit, vous êtes le produit !

Ceci dit, il existe certains services VPN gratuits honorables, en particulier l’offre gratuite de CyberGhost. Bien que limitée, elle est suffisante pour de nombreux utilisateurs occasionnels, et elle est financée de manière transparente par le biais de ses offres premium. VPN Gate est une autre option, et ce sont des bénévoles qui la font fonctionner.

Rappel : aucun VPN gratuit ne vous permettra de vous approcher de la performance ou des avantages en termes de vie privée d’un bon service commercial.

Étant donné qu’un VPN coûte généralement environ le prix d’une bière par mois, je vous recommande vivement de vous payer un service toutes options.

Un VPN me rend-il anonyme ?

vpns_for_beginners
Non. Un VPN ne vous rend pas anonyme. Le fournisseur de VPN peut toujours* savoir qui vous êtes, et peut toujours voir ce que vous faites sur internet. Les services VPN axés sur la vie privée déploient beaucoup d’efforts, néanmoins, pour protéger la vie privée de leurs clients. C’est la raison pour laquelle on dit que le VPN offre de la confidentialité (plutôt que de l’anonymat).

Promesses creuses

Alors que de nombreux fournisseurs promettent de protéger la vie privée de leurs utilisateurs, de telles promesses ne valent pas l’encre numérique dans laquelle elles sont imprimées si le fournisseur conserve un historique. Rappel : aucun membre du personnel d’un fournisseur de VPN ne va en prison (ou ne détruit son entreprise) pour protéger un client. Si les données existent, n’importe quel fournisseur de VPN peut être contraint de les transmettre. Point barre.

Confiance

Si vous voulez utiliser un VPN pour gagner en confidentialité, seul un fournisseur « sans historique » fera l’affaire. Malheureusement, quand un fournisseur prétend ne conserver aucun historique, il nous faut le croire sur parole. C’est pourquoi les Edward Snowden de ce monde préfèrent utiliser Tor.

Ainsi, choisir un fournisseur de VPN est une question de confiance. Alors, comment savoir quel fournisseur est digne de confiance ? Éh bien… les fournisseurs de VPN axés sur la vie privée ont bâti leur modèle d’affaire sur le fait de promettre la vie privée. Si l’on apprenait qu’ils n’y sont pas parvenus (par exemple en conservant des historiques alors qu’ils ont promis de ne pas le faire, puis en étant contraints de les transmettre aux autorités), leurs entreprises ne vaudraient plus rien. Ils seraient aussi susceptibles d’être poursuivis en justice par les personnes compromises.

Suivi en temps réel

Même lorsqu’un fournisseur ne conserve pas d’historiques, il peut et sera en mesure de surveiller en temps réel l’activité internet de ses utilisateurs. C’est essentiel pour la résolution des problèmes, etc. – d’autant plus lorsqu’on ne conserve pas d’historiques.

La plupart des fournisseurs sans historique promettent de ne pas surveiller l’activité de leurs utilisateurs en temps réel (à moins que ce soit nécessaire pour des raisons techniques). Cependant, la plupart des pays peuvent légalement exiger d’un fournisseur qu’il commence à conserver les historiques d’une personne déterminée. Ils peuvent aussi fournir une ordonnance de non publication pour empêcher la société d’alerter ses clients à ce sujet.

Ceci est, cependant, une exigence ou une requête ciblée de manière spécifique. La plupart des fournisseurs coopérera volontiers lorsqu’il s’agit d’attraper des pédophiles, par exemple. Ainsi, seules certaines personnes déjà identifiées par les autorités ont lieu de s’inquiéter.

Adresses IP partagées

Toute société ayant à cœur de protéger la vie privée de ses utilisateurs se sert d’adresses IP partagées. Cela signifie que de nombreux utilisateurs se voient assigner la même adresse IP. Ainsi, il est très difficile d’attribuer un comportement donné sur internet à une personne déterminée, même si le fournisseur devait souhaiter le faire (ou y être contraint). C’est loin de régler les problèmes de vie privée soulignés ci-dessus.

De nombreux fournisseurs prétendent ne pas conserver d’historiques. En réalité, ils veulent dire qu’ils ne conservent pas d’« historiques d’utilisation ». En revanche, ils conservent des « historiques de connexion ».

  • Historiques d’utilisation – cela signifie le détail de ce que vous faites sur internet, tel que les sites que vous visitez. Ce sont les historiques les plus importants (et potentiellement les historiques les plus dommageables).
  • Historiques de connexion – cela signifie que les données méta des connexions des utilisateurs sont répertoriées, mais pas leur utilisation. Ce qui est répertorié précisément varie en fonction des fournisseurs. Généralement, cela inclue des choses telles que : quand vous vous êtes connecté, combien de temps, etc. D’ordinaire, les fournisseurs le justifient comme étant nécessaire pour régler les problèmes techniques et les cas d’abus. En général, nous ne sommes pas gênés par ce niveau de conservation d’historiques, mais les personnes vraiment paranoïaques doivent avoir conscience que, au moins en théorie, de tels historiques peuvent être utilisés pour identifier une personne ayant un comportement sur internet connu par le biais d’une attaque à temps constant.

Certains fournisseurs prétendre qu’ils ne conservent aucun historique d’aucune sorte (« fournisseurs sans historiques »). Ces derniers sont généralement les meilleurs en matière de protection de la vie privée. Remarque : certains critiques arguent qu’il est impossible de faire fonctionner un service VPN sans conserver d’historiques. Ils croient que ceux qui prétendent le faire ne sont pas sincères.

Néanmoins, comme mentionné ci-dessus, avec un fournisseur de VPN, tout est question de confiance. Si un fournisseur prétend ne conserver aucun historique, nous devons croire à sa capacité de faire fonctionner le service sans en conserver.

Conservation obligatoire de données

Une chose dont il faut être conscient lorsqu’on choisit un fournisseur de VPN axé sur la vie privée, c’est sa localisation (c’est-à-dire le pays aux lois duquel il est soumis dans son activité). De nombreux pays (y compris de nombreux pays européens) exigent que les sociétés de communication conservent des historiques pendant un certain temps. L’applicabilité de ces lois aux fournisseurs de VPN peut varier quelque peu. Par exemple, en Europe, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Roumanie, et la Suède sont des lieux populaires pour baser un service VPN. C’est parce que les fournisseurs de VPN n’ont pas à conserver des historiques dans ces pays.

Si un fournisseur de VPN est basé dans un pays qui exige qu’il conserve des historiques, il le fera, quelle que soit l’impression qu’il cherche à donner

Payer un VPN de manière anonyme

Les sociétés de VPN les plus axées sur la vie privée vous permettent de payer leurs services de manière anonyme. La méthode la plus commune est l’utilisation de Bitcoins*. Des sociétés telles que Private Internet Access accepteront les cartes d’achat achetées anonymement, et Mullvad accepte même les espèces envoyées par la poste !
Ceci ajoute une couche supplémentaire de confidentialité, comme la société de VPN ne connait pas vos véritables nom, adresse ou coordonnées bancaires. Elle connaîtra cependant toujours votre véritable adresse IP**.

Le fait d’accepter les paiements anonymes est souvent un bon indicateur du fait qu’un VPN prend le respect de la vie privée au sérieux. C’est loin d’être une garantie, mais ne pas accepter de paiement anonyme est assurément une piètre démonstration !

* Le fait de payer par Bitcoin n’est pas anonyme en soi. Néanmoins, si les étapes sont correctement suivies, on peu atteindre un haut degré d’anonymat. Veuillez suivre mon guide pour Acheter des Bitcoins pour payer un VPN de manière anonyme pour plus de détails.

**Une exception à la règle

Il existe une exception à la règle selon laquelle les fournisseurs de VPN savent toujours qui vous êtes, si vous utilisez un VPN par le biais de Tor. Cela signifie que vous vous connectez au service VPN par le biais du réseau d’anonymat Tor. Ainsi votre fournisseur de VPN ne voit pas votre véritable adresse IP.

Si vous vous abonnez en utilisant Tor, et si vous utilisez une méthode de paiement anonyme, vous pouvez atteindre un très haut niveau de véritable anonymat. Ayez conscience, néanmoins, que cela combine l’impact sur la vitesse du VPN et de Tor, rendant votre connexion internet très lente.

Au moment de la rédaction, seuls AirVPN et BolehVPN sont des VPN compatibles avec Tor (pour autant que je sache). Pour plus de détails, veuillez consulter mon article sur Utiliser VPN et Tor ensemble.

Donc… Suis-je « en sécurité » en utilisant un VPN ?

Utiliser un bon service VPN sans historique procure un haut degré de confidentialité. Cela vous protègera de la surveillance gouvernementale générale, empêchera votre FAI de savoir ce que vous faites sur internet, vous empêchera d’être suivi par les détenteurs de droits d’auteur lorsque vous faites du piratage, et cela vous procurera même une protection non négligeable quand vous pratiquez des activités criminelles de faible niveau.

En revanche, cela ne vous protègera pas si la police, votre gouvernement, ou la NSA s’intéressent à vous en particulier, et s’ils sont disposés à consacrer du temps et des ressources à ce que vous faites en ligne.

Les journalistes, les délateurs, et autres qui ont besoin d’un haut niveau d’anonymat feraient mieux d’utiliser Tor (bien qu’un VPN utilisé par le biais de Tor procure des avantages concrets).

À quel point suis-je en sécurité ?

Cryptage

vpns_for_beginners
Le VPN protège vos données en utilisant le cryptage. J’ai deux articles de fond traitant du cryptage VPN et des divers termes utilisés pour le décrire. Ils sont plutôt techniques pour ce guide du débutant, mais si le sujet vous intéresse, allez les consulter :

La version courte, c’est que vous devriez utiliser OpenVPN (ou peut-être IKEv2) dès que c’est possible. L2TP/IPsec est bien, mais il faut éviter PPTP à tout prix. À mon avis, c’est irresponsable de la part d’un fournisseur de proposer PPTP comme option !

Comme point de référence, les paramètres par défaut minimum du protocole OpenVPN sont :

Handshake : RSA-2048
Authentification hash : SHA-1
Clé privée : Blowfish-128

C’est plus que suffisant pour la plupart des utilisateurs. Cependant, si vous êtes du genre à vous inquiéter à propos de la NSA, ma recommandation minimum pour une connexion VPN « sûre » et qui devrait vous permettre de résister à toute forme d’attaque dans un avenir prévisible est :

Protocole VPN : OpenVPN avec Perfect Forward Secrecy activé
Handshake : RSA-2048
Authentification hash : SHA256
Clé privée : AES-256

Fuites d’adresse IP et killswitch

Si votre VPN fonctionne correctement, il devrait totalement cacher votre adresse IP à tout site internet que vous visitez. Malheureusement, pour diverses raisons, ce n’est pas toujours le cas. Quand un site internet détecte votre vraie adresse IP alors que vous utilisez un VPN, cela signifie que vous avez une fuite d’adresse IP.

Pour déterminer si vous avez une fuite d’adresse IP, visitez ipleak.net. Si vous êtes connecté à un VPN et que vous voyez votre véritable adresse IP (ou même simplement le nom de votre FAI) quelque part sur cette page, c’est que vous avez une fuite d’adresse IP. Remarquez que ipleak.net ne détecte pas les fuites d’IPv6. Pour tester ces dernières, vous devriez visiter test-ipv6.com.

Si vous détecter une fuite, consultez Un guide complet des fuites d’adresse IP pour comprendre ce qui se passe et comment y remédier.

Les abandons de VPN sont un problème du même ordre. Toutes les connexions VPN échouent de temps en temps. Avec un bon fournisseur de VPN, ça ne devrait pas arriver souvent, mais ça arrive occasionnellement même aux meilleurs. Si votre ordinateur reste connecté à internet lors de l’abandon de VPN, votre véritable adresse IP sera dévoilée.

La solution est un killswitch de VPN. Quant à ce dernier, soit il surveille votre connexion internet et y met fin quand il détecte un abandon de VPN, soit il utilise le règles d’un pare-feu pour empêcher tout trafic internet sortant de votre ordinateur en dehors de votre connexion VPN.

De nombreux fournisseurs de VPN incluent un killswitch dans leur logiciel VPN. Les options de tiers sont aussi disponibles. De manière alternative, si vous en avez le courage, vous pouvez configurer le vôtre en utilisant les règles du pare-feu. Allez voir pour plus d’informations sur les killswitch, y compris sur la façon de configurer OpenVPN pour Android en guise de killswitch.

Puis-je utiliser les torrents en toute sécurité en utilisant un VPN ?

vpns_for_beginners
Oui, du moment que votre fournisseur le permet. Tous ne le permettent pas, alors vérifiez ! Avec un VPN, vos données sont cryptées pour que votre FAI ne puisse pas voir ce que vous faites en ligne. Votre adresse IP est aussi masquée par votre fournisseur de VPN.

Lorsque vous téléchargez en P2P avec BitTorrent (ou lorsque vous visionnez du streaming en utilisant Popcorn Time) tous ceux qui téléchargent le même fichier peuvent facilement voir les adresses IP de toutes les autres personnes qui téléchargent ce fichier (d’où les P2P de noms et partages de fichier !). Quand vous utilisez un VPN, quelqu’un qui suit ce fichier ne verra que l’adresse de votre serveur VPN et non votre véritable adresse IP.

Les sociétés de VPN sont en permanence bombardées de déclarations de violation de droits d’auteurs du style DMCA en raison de l’activité des utilisateurs. Certaines préfèrent coopérer avec les détenteurs des droits d’auteur. Cela signifie qu’elles pourraient transmettre les noms des clients enfreignant les droits d’auteurs pour permettre des actions juridiques plus poussées. D’autres essaient simplement de faire plaisir aux détenteurs des droits d’auteur en émettant des avertissements et en finissant par déconnecter les récidivistes.

Cependant, certains fournisseurs sont satisfaits de laisser leurs clients télécharger en P2P, et font de bonnes affaires en protégeant leur identité. Le fait de ne pas conserver d’historiques est toujours un bon début ici ! Si votre fournisseur de VPN autorise le P2P vous pouvez télécharger en toute sécurité.

Néanmoins, plus que quiconque, peut-être, les personnes pratiquant le téléchargement devraient être prudentes et utiliser un killswitch de VPN, comme ils laissent souvent les torrents télécharger sans surveillance pendant des heures…

Quand SmartDNS est meilleur

vpns_for_beginners
De nombreuses personnes utilisent un VPN essentiellement pour échapper aux restrictions géographiques pour regarder les services de télévision en streaming qui sont bloqués pour les utilisateurs internationaux (ou qui offrent un meilleur catalogue aux utilisateurs de certains pays).

Si c’est la seule raison pour laquelle vous voulez un VPN, et si vous n’êtes pas intéressé par la confidentialité et les avantages en termes de sécurité que procure un VPN, vous feriez mieux d’utiliser un service SmartDNS.

SmartDNS utilise une technologie bien plus simple et ne crypte pas votre connexion, ce qui la rend plus rapide qu’un VPN (il y a donc moins de problèmes d’utilisation de mémoire tampon, bien que la distance reste un problème). Il peut être configuré sur de nombreux appareils connectés à internet qui ne peuvent pas faire fonctionner un client VPN, tels que les smart TV, les appareils de streaming de média, et les consoles de jeu (comme tout appareil pouvant aller sur internet a des paramètres DNS modifiables).

Les services SmartDNS sont aussi moins chers que les services VPN. Pour plus d’informations, visitez notre site jumeau SmartDNS.com.

Les VPN fonctionnent-ils sur les appareils mobiles ?

vpns_for_beginners
Oui, mais…

Les VPN sont tout à fait compatibles avec les plates-formes iOS et Android. Quant aux ordinateurs de bureau, un VPN cryptera vos données et masquera votre adresse IP pour toutes les connexions internet. Lorsque vous accéderez à des sites internet par le biais de votre navigateur pour télécharger du P2P, vous êtes par conséquent totalement protégé en utilisant un VPN.

Cependant… les applications mobiles ont de nombreux autres moyens que votre adresse IP pour déterminer votre identité, et savoir ce que vous faites en ligne. Les applications ont souvent accès aux données GPS, à la liste de contacts, aux identifiants Google Play/Apple Store, etc. De nombreuses applications envoient ceci et toutes sortes d’autres données personnelles directement aux sociétés auxquelles elles sont apparentées (contournant ainsi votre VPN).

Comme si ça ne suffisait pas, les publicités utilisées par de nombreuses applications comme moyen pour les développeurs de gagner de l’argent avec leur produit sont en elles-mêmes un véritable cauchemar pour la vie privée !

Pour retirer tous les avantages d’un VPN sur un appareil mobile, il faudrait que vous accédiez à leurs sites internet et à leurs services par leurs pages internet ou leurs interfaces internet en utilisant votre navigateur (de préférence Firefox, en open source et favorable à la protection de la vie privée), plutôt que par le biais des applications dédiées.

Ayez néanmoins toujours conscience que les smartphones (plus encore que les tablettes ne fonctionnant qu’en Wi-Fi) ne sont pas sûrs par nature. Il y a peu de choses que vous puissiez faire pour les rendre sûrs.

Ce qu’un VPN ne fait pas

L’utilisation d’un VPN améliore significativement votre vie privée et votre sécurité, mais il est important de comprendre que cela n’aura pas d’effet sur certaines choses.

  • vpns_for_beginnersUn VPN ne procure pas d’anonymat – comme cela a déjà été dit. Si la NSA en a après vous, un VPN ne vous aidera pas, et nous considérons que tout fournisseur de VPN qui dit qu’un VPN vous rendra « anonyme » (comme nombre d’entre eux le disent) est très irresponsable.
  • ● Un VPN n’empêche pas le suivi par les sites internet. Masquer votre adresse IP avec un VPN vous aidera un peu, mais la plupart des suivis opérés par les sites internet et les sociétés de marketing et d’analytique sont effectués en utilisant des technologies telles que les cookies et pire (y compris l’identification par empreinte du navigateur), ce contre quoi un VPN ne peut pas vous aider. La meilleure défense contre cette forme de suivi est d’utiliser divers extensions etajustements de navigateur.

Le guide du VPN pour débutant : conclusion

Un VPN est un outil très versatile, et un outil qui pour quelques sous par mois améliorera beaucoup votre expérience d’internet, réduira votre chances d’être piraté, et empêchera votre gouvernement d’observer tout ce que vous faites en ligne (ce dernier point est la raison pour laquelle j’utilise religieusement un VPN).

J’espère que ce guide vous permettra de faire des choix éclairés en ce qui concerne le service VPN qui est fait pour vous. Si vous êtes encore perdu à propos de certains termes employés ici, nous avons un glossaire conçu pour vous aider.