French

Vous cherchez quelque chose?

Get ExpressVPN Deal Today Advertisement

Les 5 meilleurs services VPN Linux pour 2018

Si vous vous souciez ne serait-ce qu’un peu de votre confidentialité, vous devriez utiliser Linux plutôt qu’un système d’exploitation commercial, tels que Microsoft Windows ou Apple OSX. Linux se présente sous différents parfums (connus sous le nom de « distributions »), mais presque toutes sont des logiciels libres et gratuits (FOSS). Bien entendu si vous utilisez linux, il est essentiel de vous protéger avec un bon VPN Linux !

[bestbuy3]

Les distributions Linux sont généralement bien plus sécurisées que leurs rivales commerciales. Et contrairement à ces dernières, n’envoient pas de vastes rames de données personnelles à leurs compagnies parentes. Ceci fait de Linux un système d’exploitation (SE) idéal pour la sécurité ou la confidentialité d’un utilisateur conscient (ce qui vous inclut certainement puisque vous êtes en train de lire cet article sur un site web consacré aux VPNs !).

Linux est utilisé comme SE principal seulement sur un petit nombre d’ordinateurs de bureau, bien que ce soit l’SE le plus populaire utilisé pour les serveurs. Heureusement, parce que Linux est justement favorisé par les « gens qui pensent » et qui utilisent les VPNs, le SE est assez bien supporté par les fournisseurs de VPN.

Dans de nombreux cas, cette aide se présente tout simplement sous la forme d’un bon support de paramétrage pour le client générique open source Linux. Mais certains fournisseurs offrent leur propre logiciel Linux personnalisé pleinement fonctionnel (ou quelque chose d’intermédiaire) …

[reviewsc image=1 title="##"]

VPNs pour les distributions Linux
Considérations

Il y a vraiment un grand nombre de distributions Linux, répondant souvent aux besoins d’exigences très spéciales. Les distributions Linux sécurisées, telles que Tails sont un bon exemple de ceci, mais leur focalisation accentuée sur la sécurité les rend plutôt trop spécialisées pour une utilisation quotidienne en tant qu’SE « de remplacement de Windows ».

Bien que certains compromis soient réalisés, les versions Linux telles que Linux Ubuntu et Linux Mint sont toujours bien plus sécurisées que Windows, et ne vous appellent pas chez vous.

AirVPN in Linux

Le client AirVPN pour Linux (« Eddie ») est identique à ses frères et sœurs Windows et OSX pleinement fonctionnels.

Il est certainement intéressant de noter ici qu’Ubuntu a causé bonne quantité d’alarmes parmi les activistes de la confidentialité, à cause d’un certain nombre de « fonctions » ayant fait fuiter des données utilisateurs à des tierces parties publicitaires, très certainement Amazon. Heureusement, ces « fonctions » d’informations ont été mises hors service par défaut à partir d’Ubuntu 16.04 LTS et les versions ultérieures.

Clients VPN Linux personnalisés

Si vous avez lu le résumé des VPN ci-dessus, vous aurez probablement remarqué que seuls AirVPN et Mullvad (édit : et PIA) offrent un logiciel VPN totalement personnalisé pour les systèmes Linux. Dans tous les cas, ces clients sont open source, et par une coïncidence pas totalement surprenante, AirVPN et Mullvad sont aussi deux de mes services VPN favoris.

À l’heure où j’écris, ce sont les seuls fournisseurs VPN que je connais qui offrent de tels logiciels. D’autres peuvent exister, mais si c’est le cas, ils n’ont pas dû attirer mon attention pour ce qui est d’offrir de bons services VPN Linux.

Mullvad Linux 2

L’avantage d’utiliser un logiciel VPN Linux personnalisé, c’est qu’il permet aux utilisateurs de bonnes fonctions avancées telles que la protection contre les fuites DNS et un coupe-circuit

ExpressVPN 2

Le client de ligne de commande d’ExpressVPN est bien plus simple.

Le client open source d’OpenVPN

Le package open source d’OpenVPN pour Linux d'OpenVPN Technologies est une belle pièce logicielle, et fonctionne très bien. La plupart des fournisseurs de VPN ne supportent pas Linux avec des clients VPN personnalisés, mais bon nombre fournissent des guides de paramétrage détaillés pour configurer le client Linux générique OpenVPN pour leur service.

La plupart de tels guides sont spécifiquement destinés aux utilisateurs Ubuntu/Debian, mais en partant du principe que vous êtes familiarisé dans l’utilisation de votre distribution Linux favorite, vous ne devriez pas rencontrer de difficultés outre mesure pour faire fonctionner correctement ces choses-là dans d’autres distributions.

Il est intéressant de noter que même lorsqu’un fournisseur ne fournit aucun support Linux, ses fichiers de configuration OpenVPN peuvent très certainement être utilisés avec le client Linux OpenVPN open source. Cela signifie que vous devriez être capable d’utiliser n’importe quel service VPN qui supporte OpenVPN (presque tous) sur votre système Linux.

Le côté négatif d’utiliser le client générique avec ceci, c’est que vous ne profiterez pas des fonctions avancées telles que la protection contre la fuite des données DNS et le coupe-circuit, qui peuvent souvent être trouvées dans un logiciel personnalisé. La bonne nouvelle, c’est que ceux qui sont familiers avec iptables ne devraient rencontrer aucun problème dans la création de leurs propres règles de pare-feu pour s’assurer qu’aucune connexion ne soit permise à l’extérieur du VPN.

Le VPN à l’intérieur d’une machine virtuelle Linux

En plus de fonctionner comme remplaçant d’SE de bureau, le système d’exploitation Linux fonctionne très bien une fois lancé dans une machine virtuelle (MV) telle que Oracle VM VirtualBox. Ceci peut vous aider à protéger votre « vrai » SE des virus que vous auriez pu attraper sur Internet. Cela peut aussi vous aider à contrecarrer le fingerprinting et autres formes de suivi en ligne, en éteignant tout simplement la MV (et en remettant par conséquent à zéro tous les paramètres de votre SE) à la fin de la session.

En ce qui concerne les VPNs, lancer un VPN Linux à l’intérieur d’une machine virtuelle peut s’avérer utile pour deux choses :

  1. Fausse segmentation de tunnel

Vous pouvez lancer un VPN Linux dans la MV, mais pas sur votre SE principal. Ceci vous permet d’utiliser votre SE principal pour visiter des sites web lorsque vous ne voulez pas masquer votre véritable IP. Mais pour les sites web où vous voulez masquer votre IP (ou sinon vous protéger, comme avec les torrents P2P) vous utiliserez la machine virtuelle.

Cette configuration vous permettra d’accéder rapidement aux services refusant de coopérer avec les utilisateurs de VPN, par exemple, si vous êtes résident aux États-Unis et que vous souhaitez accéder au Netflix américain. C’est aussi très bien pour ceux qui s’inquiètent de ce que leur véritable identité soit associée à leur compte VPN lorsqu’ils utilisent des services tels que Google et Facebook.

  1. VPN double-hop

Vous pouvez vous connecter à un VPN Linux dans la machine virtuelle, et à un VPN dans votre SE principal. Ceci peut être réalisé avec des services VPN complètement différents, et peut vous aider à brouiller votre « trace » VPN, puisque la personne aura alors besoin de vous pister via 2 (ou plus) serveurs et/ou services VPN séparés.

Je suis personnellement un petit peu dubitatif quant à l’intérêt de faire une telle chose, pour les raisons décrites dans mon guide sur le href="/chaining-vpn-servers-double-vpn/">chaînage de serveurs VPN (ou « double VPN »). D’autres opinions sont cependant disponibles.

Chaining VPN servers

Ici nous pouvons apercevoir le VPN double-hop en action qui utilise la MV Linux.

*En théorie vous pouvez lancer de multiples MVs logées au sein d’autres MVs afin de réaliser une configuration VPN multi-hop. En pratique, je n’ai jamais réussi à lancer une MV au sein d’une autre MV.

Notez que si vous vous connectez à un VPN en utilisant votre SE principal, mais que vous n’utilisez pas de VPN dans une MV, votre connexion internet sera routée à travers le VPN. Cela signifie qu’en navigant à partir de la machine virtuelle Linux, votre adresse IP sera celle du serveur VPN auquel est connecté votre SE principal.

Conclusion

Si vous voulez toute l’expérience complète du GUI VPN sous Linux, alors AirVPN et Mullvad sont globalement vos seules options en matière de VPN Linux. Ceci ne constitue cependant pas un réel problème puisque ce sont deux très bons services ! Les utilisateurs d’autres services VPN n’ont cependant pas trop besoin de s’inquiéter puisque le client Linux open source OpenVPN fonctionne très bien.

Si vous voulez vraiment tout le tralala comme la protection contre la fuite DNS ainsi qu’un coupe-circuit basé sur le pare-feu, alors tout ceci peut être fait en utilisant iptables. En tant qu’utilisateur Linux, je suis sûr que vous n’êtes pas étranger au fait de vous retrousser les manches et de bricoler afin de fonctionner les choses de la manière que vous voulez.

Les 5 meilleurs services VPN Linux : Récapitulatif

[top5table AirVPN Mullvad ExpressVPN PrivateInternetAccess IVPN ratings="5,4.6,4.2,4,3.7" AirVPN="/goto/airvpn_linux" Mullvad="/goto/mullvad_linux" ExpressVPN="/goto/expressvpn_linux" PrivateInternetAccess="/goto/pia_linux" IVPN="/goto/ivpn_linux"]

Écrit par: Douglas Crawford

I am a freelance writer, technology enthusiast, and lover of life who enjoys spinning words and sharing knowledge for a living. You can now follow me on Twitter - @douglasjcrawf.

12 Comments

  1. Louis A. Coleman
    sur July 3, 2018
    Répondre

    Virtual Private Network helps you to secure your connection.By the way thanks for sharing this informative article!.

  2. Richard G
    sur May 18, 2018
    Répondre

    Mullvad does support UK servers, it has 2 that I know of - one in London and one in Manchester

    1. Douglas Crawford répondu à Richard G
      sur May 21, 2018
      Répondre

      Hi Richard, Indeed, and thanks to pointing this out. The provider summary in this article is outdated (although I have just fixed this issue). As I clearly state in my full Mullvad Review, Mulvad does now support UK servers. We are currently working on a way to ensure summary details across our articles stay as up-to-date as possible).

  3. JorkanoFaln
    sur February 24, 2018
    Répondre

    Hi, You forgot about perfect privacy vpn in your review this vpn has a linux GUI client and complies with privacytools.io criteria. I don't understand why NordVPN is the second best VPN for Linux, if the latter doesn't even have a client for Linux. The VPN services, I know have a Linux client are: Perfect-Privacy (GUI), Mullvad (GUI), AirVPN (GUI), Private Internet Access (GUI) as well as Expressvpn (CLI). Could you also write an article on the best VPNs for hackers (white hat) and tech professionals?

    1. Douglas Crawford répondu à JorkanoFaln
      sur February 26, 2018
      Répondre

      Hi JorkanoFaln, Yeah. I have raised this point with our team before. Our 5 Best lists are a group decision, and the team decided the overall advantages of NordVPN and CyberGhost outweighed the fact that they don't have dedicated Linux clients. Pefect Privacy and PIA are both good VPN services, however, so I will raise the issue again.

  4. malik
    sur January 27, 2017
    Répondre

    > Perhaps Depending on the brand & the serie & the country where your computer/laptop/subnote is coming from ... some vulnerabilities/feature_malware/backdoor_system management/hijacking_bios/rootkit/gps embedded could be an option and enabled or could be slept as a 'suspend' service.) # the price includes all the improvement. ibm (Thinkpad) & dell (Latitude) are famous for their bizare configuration ... #are there ingeniors working in their team ? A lot of clones are strange (quality/price are good) - (acer/hp/iKit/storex) # who have reviewed it with privacy in mind ? Is coreduo a danger ? # no, it is not but a lot of misinformation & brain washing -propaganda- are confusing the user and it is not fair. The user wants to be independant/autonomous owner of his tool. https://security.stackexchange.com/questions/50907/are-there-gps-tracker-for-laptops https://stackoverflow.com/questions/15702355/what-is-the-difference-between-the-firmware-and-the-operating-system Some laptops and netbooks are GPS-enabled and provide navigational information while on the go. gps-backdoor/remote coontrol : -rtc & gps & WebRTC -firmware & battery -anti-theft/Data Protection -builtin GPS in a mini-pci card + SIM -A full array of wireless communications options come built in: 802.11n Wi-Fi, Bluetooth, WWAN, and even GPS (2008) -Trusted Platform Module -Internal GPS fitted to Tablets and laptops. Computer peripheral devices : Devices connecting to the computer via USB, Bluetooth or expansion slots (sd card/card reader e.g.) allow the computer to utilize the GPS system. *wake on lan must be turned off , the browser must be tweaked a little , you must also -if you are paranoid- unplug your internet cable from your computer when it is not in use. *sparsky vs ubuntu ? both are built from unstable debian version and both are fun, user friendly, etc. unstable means untrust.

    1. Douglas Crawford répondu à malik
      sur January 30, 2017
      Répondre

      Hi malik, Re. GPS. I am not disputing that it exists in some laptops, but (as I understand it) this is an additional hardware module, not part of the Intel processor. I would also think that to work it would require propriety software - something that would be removed if you install a Linux distro instead of the software the laptop ships with.

Ecrivez votre propre commentaire

Your comment has been sent to the queue. It will appear shortly.

Your comment has been sent to the queue. It will appear shortly.

Your comment has been sent to the queue. It will appear shortly.

  Your comment has been sent to the queue. It will appear shortly.